Missions à l’étranger

Suite à une évolution favorable de la situation sanitaire,  les voyages depuis et vers l’étranger sont de nouveau possibles selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

En conséquence, les missions du CNRS sont autorisées selon la procédure habituelle de maitrise des risques missions (pays à risques) qui prend en compte la situation géopolitique/ sureté établie par le MEAE et la situation pandémique publiée par le gouvernement français.

Toutes les pays du monde sont à risques SAUF les pays de l’espace européen dont Suisse (mais le Royaume-Uni ne fait plus partie de cet espace), l’Australie, Nouvelle Zélande et Singapour, Andorre,  Monaco, à Saint-Marin et au Vatican . Les territoires français ultra-marins font partie de cet espace européen.

Pour rappel :

  • Tout ordre de mission, doit être établi préalablement au départ et signé par le directeur d’unité.
  • chaque agent est responsable de se renseigner avant son départ en mission des documents nécessaires ou/et contraintes administratives et sanitaires pour effectuer sa mission comme lors de son retour dans le pays d’où il est parti. Lors de sa demande d’OM, il doit en faire une synthèse à la personne signataire de l’OM.
Nos bureaux à l'étranger