-->

Célébration des 80 ans du CNRS à la Résidence de France à Londres

Publié le 17 avril 2019
Ce mardi 12 mars, le CNRS a rassemblé, à la Résidence de France, ses partenaires institutionnels britanniques et les représentants d’entreprises françaises implantées au Royaume-Uni autour d’une célébration organisée à l’occasion de son 80ème anniversaire.

Le Royaume-Uni, en tant que 3ème partenaire de copublications du CNRS dans le monde était une étape incontournable de la série d’événements mis en place tout au long de cette année-anniversaire. C’était une occasion unique pour le CNRS de témoigner des liens étroits qui l’unit à la communauté des chercheurs britanniques et de l’importance qu’il attache à la coopération scientifique bilatérale.

En ce sens, Alain Schuhl, Directeur général délégué à la science au CNRS, a rappelé que « les deux unités phares du CNRS implantées au Royaume-Uni [l’UMIFRE Maison française d’Oxford et le Laboratoire international Abraham de Moivre] et le réseau dense de projets développés conjointement au fil des ans rendent compte de la vitalité et de la richesse de cette coopération privilégiée que le CNRS est déterminé à maintenir au niveau d’excellence qu’il atteint aujourd’hui  ».

Alain Schuhl, Directeur général délégué à la science, CNRS

Crédit : CNRS

L’intervention du Professeur Alice Gast, Présidente de l’Imperial College London, a à nouveau permis de démontrer la force de notre partenariat en mathématiques formalisé il y a un an par l’inauguration du premier laboratoire CNRS de recherches conjointes sur le sol britannique.

Alice Gast, Présidente d’Imperial College London

Crédit : Ambassade de France au Royaume-Uni

Enfin, l’événement des 80 ans du CNRS à Londres fut l’occasion pour le CNRS, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et l’Université d’Oxford de signer un accord tripartite de collaboration autour de la Maison française (MFO). La MFO est en effet un laboratoire emblématique en sciences humaines et sociales et le parfait symbole, pour Jean-Pierre Jouyet, Ambassadeur de France à Londres, « du dynamisme des relations franco-britanniques, en particulier dans le domaine universitaire ». ». Le renforcement de la coopération entre le CNRS, le MEAE et l’Université d’Oxford se concrétisera notamment par une plus forte intégration de la MFO au sein de l’université britannique et par l’extension de son périmètre scientifique dans un objectif d’interdisciplinarité. Frédéric Thibault Starzyk, directeur de la MFO, se réjouit de cet accord qui « saura faire de la MFO l’épicentre d’une collaboration scientifique renouvelée entre la France et le Royaume-Uni  » et qui lui confèrera « une meilleure visibilité aussi bien à l’échelle locale qu’à l’échelle européenne ».

Alain Schuhl, Jean-Pierre Jouyet et Karen O’Brien

Crédit : Ambassade de France au Royaume-Uni

A lire aussi

La veille du CNRS en Amérique du Sud (du 2 au 20 novembre 2020)

Dans le cadre de ses missions, le bureau du CNRS en Amérique du Sud effectue un travail de veille scientifique sur l’ensemble du territoire. Ce bulletin a pour but de rendre compte de cette veille et d’informer notre réseau des événements et avancées scientifiques en Amérique du Sud.

L'INSHS publie un appel de Soutien à la mobilité internationale entrante - SMI 2021

Dans le cadre de sa politique internationale, l’InSHS propose un soutien à la mobilité internationale entrante (SMI entrant), ayant pour objectif d’accueillir, au sein des unités de recherche dont le CNRS est tutelle ou cotutelle, des chercheurs / enseignants-chercheurs étrangers souhaitant développer une collaboration avec une unité de recherche du CNRS en France.

Nos bureaux à l'étranger