Missions à l’étranger

Certains pays peuvent être déconseillés ou même interdits, pour cela consulter le site du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE).

Pour plus d’information sur les étapes à respecter lors d’une mission, une page dédiée sur l’intranet du CNRS est disponible pour les personnels des unités CNRS, ainsi que des information sur les directives et recommandations relatives à la sécurité informatique.

Pour les missions des agents se déplaçant avec un ordre de mission CNRS (avec ou sans frais) dans un certain nombre de pays et régions, les gestionnaires des missions dans les unités de recherche et dans les délégations doivent impérativement effectuer une demande d’avis auprès du directeur de la sûreté.

Liste des pays nécessitant un avis du directeur de la sûreté avant mission:

  • Afghanistan, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Arménie, Azerbaïdjan
  • Bangladesh, Bénin, Birmanie, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Burundi
  • Cambodge, Cameroun, Centrafricaine (République), Colombie, Les Comores, Congo, République démocratique du Congo, Corée du Nord, Côte d’Ivoire
  • Djibouti
  • Égypte, Emirats Arabes Unis, Équateur, Érythrée, Éthiopie
  • Géorgie, Ghana, Guinée Bissau
  • Haïti, Honduras
  • Iran, Irak, Inde, Indonésie, Israël
  • Jamaïque, Japon, Jordanie
  • Kazakhstan, Kenya
  • Liban, Liberia, Libye
  • Malaisie, Mali, Mauritanie, Maroc, Mexique, Moldavie, Mozambique
  • Niger, Nigeria
  • Oman, Ouganda, Ouzbékistan
  • Pakistan, Palestiniens (Territoires), Panama, Papouasie Nouvelle Guinée, Pérou, Philippines
  • Russie, Rwanda
  • Salvador, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Sri Lanka, Sud Soudan, Syrie
  • Tadjikistan, Tanzanie, Tchad, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turkménistan, Turquie
  • Ukraine
  • Venezuela
  • Yémen
  • Zambie, Zimbabwe

Pour les autres pays, l’avis préalable du directeur de la sûreté n’est pas nécessaire, mais il faut consulter le site du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) avant son départ.

Nos bureaux à l'étranger